Résultats d’emploi des étudiants canadiens du postsecondaire ayant des troubles d’apprentissage

Par Matthew J. Kalichuk et Alexander M. Wilson

Abstrait

Les résultats du taux d’emploi de 35 diplômés du niveau postsecondaire canadien ayant des troubles d’apprentissage (TA) ont été étudiés. Il a été constaté que 67,7 % des répondants travaillaient à temps plein, gagnaient des salaires comparables à ceux de la population générale des diplômés du collégial sans TA. Alors que 56,9 % des répondants ont indiqué que leur travail a été affectée par leur TA, seulement 47,1 % avaient déjà révélé leur TA dans le milieu de travail ou avaient demandé des accommodations pour leur travail (11,8 %). La plupart des répondants ont déclaré avoir employé l’utilisation de stratégies compensatoires en vue de surmonter les obstacles présentés par leur TA. Des pourcentages élevées de satisfaction au travail et des perceptions élevés d’auto-efficacité au travail ont été signalés. Les implications des données d’ individus qui réussissent avec des TA et la planification efficace de la transition sont discutés, ainsi que les limitations et les directions pour la recherche future seront présentées.

Pour lire la suite de cet article, veuillez passez à la version anglaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *